Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 09:22

Quand tézigue l’est pas raccord

A ton palpitant, t’entraves que d’chi.

Ton raisiné filoche en flotte, déconfit

Au mieux t’as du caoua de cornette.

T’es de la revue, tu roules sur les jantes,

Avec des cernes autour des essieux.

Dès le matois t’es meulé : tu borniques au mitan

T’entaules dans une sorgue sans beau blond

Tes aises, c’est le mitard dedans ton buffet,

T’as perpète seulabre dans ton cafard

Tu zones tes charentaises, tu zappes ton blues

T’es tricard de ta vie, galeux dans ta turne.


Même si t’es nickel de partout

Tellement mieux blanc-bleu

Que des lovés lavés à Monaco

Ta Sainte-Touche, c’est la crevaison.

Ta vie c’est pas une planche de salut

Pire que le radeau de la Méduse

C’est une vraie planche à bascule

Sans président pour ta redam

De plus, ton bourdon de pèlerin,

Ta Saint-Jacques, te fout une boule dans la gorge

Alors c’est marée haute dans ton Verdon…


Les quinquets ouverts, en open-bar,

T’es dans la mélasse, tu voies que dalle

Parce que même avec vue sur la mer

Y’a que l’battant qui file la vision des îles

Des cargos, des horizons, les salades

De gonzesses qui te font chialer

D’envie d’y aller, et c’est pour ça que tu fais la pige.

Y’a pas à dire, la vie c’est un entaulage,

La levée d’écrou, c’est la tangente

Au Père-Lachaise, même la biture

C’est r’en que de la réclame, bernique…

Alors, vivre, c’est se faire la belle,

Mais, pour ça, faut primo voir le beau…




(Parce que j’ai de l’honneur, j’explique.

  • palpitant, ou battant, le cœur.
  • Raisiné : le sang
  • le matois: le matin
  • la sorgue : la nuit
  • le beau blond : le soleil
  • tricard : interdit de séjour
  • blanc-bleu : sans défaut
  • lovés : de l’argent
  • Sainte-Touche, salaire
  • Crevaison : mort
  • Planche à bascule : guillotine
  • Redam : remise de peine, grâce
  • Quinquets : yeux
  • La Saint-Jacques : la mort – oui, encore -
  • Entaulage : arrestation
  • Levée d’écrou : libération
  • La tangente : la fuite, le départ)

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 01/09/2011 23:25



parce que c'était si p'tiot' au travers mes cagouilles, j'ai point biglé à donf c'te textu du morgu de la Sophie, tête de veau parigot, j'y zieute mieux ton parlage



le babel 02/09/2011 03:23



Alors t'as plus la gambette folle, et t'es reviendue dans tes plumes ? Va sur http://www.archive.org/ sans s à archive, demande dictionnaire français-argot : il en est quatre de succulent,
dont deux de la fin XIXe qui sont de vrais délices…



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages