Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 01:44

Un n’était pas là, et en plus ce truc, ce n’est plus son boulot.
Il a donné une fois, la première année et depuis il regarde les autres diriger la manoeuvre. Il ne rapplique qu'en décor, à la fin du groupe.


Alors Deux mit tout en place. Il s’en chargea. 

Deux regarda le « Dit-Sept ». Il avait son idée.

Il y avait le Sept. Et celui qui lui ressemblait, alors, on l’appelait "celui qu’on dirait Sept". Du coup, tous l’appelaient le "Dit-Sept". De plus, le vrai Sept avait déjà eu son compte, maintenant, c’était le Dit-Sept qui allait déguster. Il le savait, et sous sa nonchalance, il avait peur de décevoir, comme la dernière fois, il y a cent fois. Mais Mille s’y était mal pris, disait-il.

Peut-être bien. Mais du côté de Verdun, on ne le croyait pas trop. Et à Moscou, il était carrément cramé.

Alors, ça a commencé à se préparer avec doigté et délicatesse.

Quelques jours plus tard, avant qu’il se lance, par principe de précaution, les Barbouzes ont vérifié leurs sources. Trois, Quatre, et plein d’autres avouèrent sans peine le minimum :

« C’est bien ça. Ce sera fin décembre, vers minuit. Deux mit le Dit-Sept... ».

— « Mais ensuite, dirent-ils tous, haletant.

— Ça tiendra jusqu’à l’année prochaine, pas de problème.

— Vous en êtres sûrs ?

— Certains. 

— Bon, admirent-ils admiratifs, le précédent n’était pas génial, mais il a tenu. Alors, à la santé du nouveau ! »

Y’en a quand même eu quelques-uns pour dire :

 « Oui Deux mit le Dix-Sept, mais où et en quel état ? Et comment on fera si on n’en sait pas plus ? »

Alors ceux-là, on te les as rangés dans le placard, à côté des angoisses récurrentes : comme les perroquets, quand ils ne voient plus leur public, ils la ferment.

Maintenant, vous en savez aussi long que tout le Mossad, le Club des Jedi et la NSA, plus le NKVD réunis sur le sujet.

“Deux mit le Dix-Sept”, quelque part pour quelque chose et pour bientôt et on n’en sait pas plus…

Repost 0

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages