Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 01:41

Que les choses soient bonnes ou mauvaises

Rien n’empêche d’avoir la jupe bien plissée

En abat-jour, sur deux pieds de lampe collés

Sagement immobile dans les souliers vernis

Pendant que bougent les lèvres des grands

On entend encore son chant, écoute le

Dimanche, 10 heures, sonnaille de messe

 

Que les temps soient durs ou de saison

Ce n’était quand même pas une raison

Pour étaler ses coudes sur la table

Ou déchirer son beau pantalon tergal

Déjà qu’il grandit tant qu’il en use tout

On entend encore son chant, écoute le

Mercredi, premier du mois, midi : la sirène

 

Que le pain soit frais ou de la veille

Ça ne se coupe pas sans le signer

Le pain c’est bon ça va avec tout

Si tu avais vraiment aussi faim que ça

Tu mangerais des briques sauce cailloux

On entend encore sa voix, écoute la

Nuit, le réveil en écho à la comtoise

 

Il y a eu des temps si ternes et mats

Que la télévision en trois couleurs

Pas plus, trois petites seulement,

Ça aurait mis des tâches de printemps

Sur les journées en noir et gris quand

On n’entend plus de chant, écoute le

Silence, drap effondré sur les après-midis.

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

md 11/01/2017 11:55

aurais aimé l'écrire cet air qui dit en vers mes notes
nb mes voeux pour cette révolution de 365 jours md

l e b A b e l 11/01/2017 12:52

Merci.

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages