Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 19:54

Vous ne m'avez rien dit ni fait

Vous ne m'avez rien, jamais rien

- Ce n’était pas faute de sonner hautbois

Et de vendre le moisi de vos musettes ! -

Vos jardins poussent malgré moi tout seul

Vos soleils me réchauffent, sans moi,

Doux hommes des cavernes et de pouvoir

 

J'habite dans ce coin, tout comme quelques vous

Je parle ces mots qui sont nôtres, libres de droit ;

Vos chemins se promènent sous mes pas

Vos chansons ne me chantent pas d'amour

Matins et soirs s'y fanent tout à tour

En « moi je me » et vice versa, chambre d’égo

Nous nous croisons les uns les autres

les yeux jurés de nouveaux rendez vous

Où je ne me rendrais pas, car ma garde, vous le savez.

 

Plus je recherche ce que je vous dois

de la floraison des glaïeuls

à l'or où se bronze mon chien,

Moins je sens l’odeur de la sueur de la terre

Moins j’entends vos caisses enregister

Une quelconque dette d’honneur.

Vous ne m'avez jamais rien dit ni fait.

Du moins rien, hommes et femmes à galons,

Qui mérite le droit au souvenir.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 18/04/2014 13:05

je te lis et reviens te lire, il n'y a aucune urgence, il reste ce goût en bouche quand je te dis

l e b A b e l 18/04/2014 16:19

Merci beaucoup. Je retourne à ma migraine, tu comprendras…

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages