Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 08:36

Ladies pour un soir en nuits de Chine

Farcies de mode qui nous veut miroir,

Quittez le rêve, ouvrez les tiroirs,

Avancez la jambe hors des livres.

 

'Masques blancs, masques noirs ?' pipe-line,

Gouttant vos kohols de reines folles,

Pointes s’exclamant en farandole,

Rimmel en vrac : presque féminine.

 

Décoiffées laquées à rebrousse vent

Deux trois colliers jouant à saute sein

Guillemets des corsages à baldaquin

Vous bégayez le corps, l’embarquement

 

Quitté le nylon ? touché le fermoir ?

Avancée la jambe hors des livres ?

Tombé le masque ? Alors se délivre

Un parfum de réel, odeur d’abreuvoir.

 

Ladies des gares, Marquises du kitch…

Loin : Dormez, restez à poursuivre

Le fond de votre teint qui se dégivre

Autour de vos regards de biches

 

Un rien m’a prévenu : dans la foule,

À peine fardée, toi, je te devine

Dans un arpège à la Takamine

Tandis que diktats et modes coulent

 

Ne me dis « où ni dans quel pays »

Attend « Flora la belle Romaine ».

À quoi bon, ces ruses lointaines,

Pour aller dans tes cheveux endormis ?

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages