Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 09:41

Je me souviens de ces images. 
Les Oligarques autour d'une table. 
Tout en marbre ou autres choses chères. 
Et Khodorkovski qui prend à parti Poutine. 
Le Grand Tsar Poutine Vladi jamais mir
Là Poutine gelé et froid, permafrost humain 
le regarde. Grand Tsar Poutine. aux yeux mats
Ses yeux disent "Tu vas supplier de mourir". 
Sa voix crie, Khodorkovski se sait perdu. 
Alors il reste digne, sans faire obole 
de montrer sa souffrance au bourreau. 

Et puis Khodorkovski encore en Sibérie 
Pour neuf ans à clouer des semelles de chaussures 
dans les entrepôts d'une mine d'uranium à ciel ouvert. 
Et Khodorkovski encore au tribunal 
Pour encore six ans à clouer son bec parce qu'encore vivant 


je me souviens de Khodorkovski 
je me souviens de Kasparov 
Lui aussi maté sur la diagonale du fou 
je me souviens d''Anna Politkovskaïa 
je me souviens de Magomed Evloïev 
je me souviens d’Anastasia Babourova 
je me souviens de Stanislav Markelov 
je me souviens du Grand Rat Ce Poutine 
Rejouant l'homme idéal des affiches soviétiques 
mais lui-même, en chair, en os et en sang 
en pleurs, en parents et en enfants dévastés 
je me souviens des années 2000 - 2010 
Comment Bush nous a caché Poutine… 

Je me souviens de tous les refuzniks

je me souviens de Vladimir Plioutch…

Oui Julos : http://www.deezer.com/listen-274852, j' pense et je n'oublie pas

Partager cet article

Repost 0
rédigé par lebabel.over-blog.com - dans actualités
commenter cet article

commentaires

patrickdreux.over-blog.com 18/01/2011 12:52



Misérable Poutine, on ne le dénoncera jamais assez...



le babel 23/03/2011 05:42



Poutine et Hu Jin Dao veulent que les yeux se ferment sur la Libye, Barhein, ou le Soudan autant que sur la Russie et la Chine.



Fragon 02/01/2011 22:21



Tonalité différente et percutante. j'ai des lectures en retard, je viens de m'inscrire à la newsletter. J'avais perdu l'habitude de te commenter.



le babel 07/01/2011 00:54



Mais non, tu l'avais juste laissé glisser derrière une pile de travaux urgents…



hervé pizon 01/01/2011 11:48



oh que oui !



le babel 01/01/2011 17:57



Ne serions nous que deux, et je n'en vois pas d'autre, que la mémoire serait lanterne à la proue



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages