Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • Accusé réception de sa voix

    11 juin 2012 ( #principes )

    Elle dit, elle, elle dit : « dis… » Entends ! Les oiseaux chantonnent Tout près à travers des bouquets de pluie Nulle emprise Le ciel, lézardé, tu l’as vu ? Plein de rondes chevelures, Vieilles tignasses du jour, grises blanches, Tout au bout là-bas au...

  • O du Maria Benn ! (v.française par Emmanuelle G.)

    03 juin 2012 ( #de vous à moi )

    Y a-t-il un matin oublieux du (par)don Avant l’éclosion du devenir Tel un pur goûter sage ? Les uns mangent, les autres sont, Liseurs des chants, les troisièmes : Tel l’esprit immense embaumé des fleurs, Première lueur du soir, Tel planant Au-dessus de...

  • O du Maria Benn ! (v.o. finale sous-titrée fr.)

    03 juin 2012 ( #de vous à moi )

    Après une bonne poignée de courriels avec Emmanuelle Grangé, apportant chacun un lot un décapage des fautes de grammaire, une refonte dans la façon allemande de dire, le poème d’hier est devenu ce qui suit. Comment le traduire ? Plusieurs y travaillent...

  • O du Rainer Maria Benn ! (en français)

    01 juin 2012 ( #de vous à moi )

    attention : dans les commentaires à cet essai, Emmanuelle s'est penchée avec moi sur le plan de travail. Lisez les commentaires pour avoir la suite de l'usinage : et proposez vos remarques. je vais être obligé de traduire mais comment ? Les mots allemands...

  • Accusé-Réception de l'existence

    26 mai 2012 ( #principes )

    Madame l’Existence, Conformément aux émotions, et, hasards de la vie, aux convertibles convenances, aux bons sentiments vernis, Nous avons enfumé l’arrière-salle des immeubles aveugles : nos brumes, sur leurs façades, donneront aux lampadaires une prestance...

  • Accusé-Réception de l’impuissance

    21 mai 2012 ( #principes )

    Tête à poux, nez de son père, crâne dur ou pas C’est la peur du noir, pendant des jours. Elle dure plus que longtemps, les soirs d’enfant : Seule la voilure d’une mère, dans son odeur, Contre son souffle, à la cadence de son cœur Les drape jusqu’au raccourci...

  • La machine à démonter le temps

    17 mars 2012 ( #principes )

    Je veux conserver en mécanicien épris chacun de mes âges, Chacune des pièces laitonnées qui ont rythmé ma vie : Ces petits soldats de plomb ne craignent aucune mitraille. J’ai tous mes âges épanouis dans un maintenant permanent. Chacun dérangé dans le...

  • Croquis de mars - versification

    10 mars 2012 ( #actualités )

    Rien ne semble arriver, mais sans ennui : Des nuages fondus avec les galets lourds et gris, Une lame, un soleil font d’un coteau un couteau. L’horizon est une utopie, une vague idée bouchée Par les nuées rocheuses en camaïeux. Dans ce réduit, Chaque bruit...

  • Journaleux et politiques, maris et femmes que vous êtes…

    26 février 2012 ( #de vous à moi )

    Vous archiprêtres des croisades grands aumôniers des carnages chez vous la mort caracole puis s'élèvent vos cantiques Même si on vous guère appris à bénir d'autres choses que croyez-vous que j'espère ? Vous rédacteurs du prêt-à-penser rois des premières...

  • Accusé Réception 20 / 84 du choc des décadences.

    24 février 2012 ( #principes )

    La parole est à la mer. Elle était là avant, dit-elle. La terre s’insurge : elle a le droit pour elle, dit-elle. Les hommes l’ont portée jusqu’ici, dressée, installée : Nasse posée entre deux flottilles. Une digue et des remous les séparent ; une rage...

  • Au dessus du bar

    21 février 2012 ( #de vous à moi )

    Les pales du ventilateur endormies Sont les horloges d’un éternel présent : Tout vient se résumer dans l’instant. Les machettes aériennes sont à l’arrêt, Silencieuses. Sans danger. Élytres figés. Les anges peuvent passer sans être tranchés : Une plume,...

  • Triangle rose

    15 février 2012 ( #actualités )

    On peut ne pas l’avoir vu de ses yeux vu partout, mais c’est vrai. Au camp de Natzweiler-Struthof, aujourd’hui en Alsace Française, furent internés des triangles roses. Ce camp était dit de niveau III. Il n’y a pas de IV : IV, c’était Treblinka, Auswitzch...

  • On a le temps

    13 février 2012 ( #de vous à moi )

    Il sera une fois Ce sera la fois dernière Celle venue en premier Depuis le monde va à l’envers Comme l’autre fois À l’encre violette, bouquet D’opéra de quatre sous En livret de valet Alors cette fois Carnaval de cardamome Quand les oranges s’envolent...

  • Demandez à d'autres le pogrom

    10 février 2012 ( #actualités )

    (version 16 ou 22, je ne sais plus, reprise de ce vendredi 10 février, deux ou trois heures avant l'aube ; un jour, promis, je tenterai de dire "il est fini") J’ai regardé le bord de mon corps… là où commence mon inconnu Bilan ? Je ne serai pas démocrate...

  • Paddock urbain

    09 février 2012 ( #de vous à moi )

    La ville est un cheval qui dort debout Avec son plaid en tuiles sur le dos Il fumerolle au matin à découvert Posé en dernier fêtard d’aplomb Vitrail terni ocres en patchwork Sagement posé de la nuque à la croupe Jeux des quartiers bouchonnés à l’aubette...

  • Croquis de février - versification

    05 février 2012 ( #actualités )

    Le ciel est assurément sirupeux, Azur ou blanc tendu molletonné, Débris de futurs névés pelotonnés Le poids du rien froid et sérieux Comme une lame peinte parfois en bleu Et sur les reflets de coton blancs À la brune y saigne le couchant Quand les nuits...

  • les plaisirs secrets

    05 février 2012 ( #de vous à moi )

    C’est le moment ou jamais d’admirer le camouflage des vaches. Elles sont repeintes juste à point pour se fondre dans le ciel lourd, plein de taches blanches et cramoisies nommées : flocons. Car les vaches, en toute discrétion, volent dans le ciel, en...

  • Points cardinaux à la ligne

    27 janvier 2012 ( #de vous à moi )

    Sud Ici J’ai encore été recouvert, Jetant un œil alentour, Par des grumeaux de bleus Tenus les uns aux autres Par des plombs de lumières, Sur les carreaux de landes Tendus de mauve lavande Sur la pente des ocres, zébrés de gris En fait des routes en poudre...

  • Consolamini populi mei

    18 janvier 2012 ( #archives )

    (parce que non, la terre, chère amie, ne tourne pas rond, je te dédie ce soir ce poème déjà ancien) Dieu ne rêve plus aux hommes. Ici, dans les appartements, les objets trouvent maintenant la douce compagnie De leur avenir. Le ciel se plaît à les imaginer....

  • Comme à l'aventure

    18 janvier 2012 ( #de vous à moi )

    Sur une terre à demi bleue, Masse d’eau ou bien chape d’azur À travers des terres à demi nues De lichens en forêts touffues Nous irons comme à l’aventure Rechercher des abris moussus Tout sera à nouveau comme pour de faux : Selon l’usage, pour les jeux...

  • encore…

    12 janvier 2012 ( #principes )

    J’aimerais bien me lever et rêver encore, Sans avoir à porter la lourdeur de mon corps. Au grenier, mes illustrés s’effritent sous mes doigts Momies desséchées en poussières de n’importe quoi. Je ne peux pas être plus que ce que j’ai été Tantôt tous les...

  • Croquis de janvier

    11 janvier 2012 ( #actualités )

    Solo de scie à métaux, souffle retenu Gerbes d’étincelles pleurant sur la rue À la basse un moteur, silence à demi nu D’un jour en ville quand la date importe peu Quand seules comptent les heures entre deux feux… Le feu des joues sous le vent Le feu du...

  • Accusé Réception des chiens

    04 janvier 2012 ( #principes )

    C’est un village avec des chiens Comme on en voit partout Chiens debout Chiens assis Ou de garde Aussi parfois C’est un village comme un chien Il y en a plus qu’on ne croit Chien de faïence Chien de ma chienne En chien de fusil Au bord de l’eau C’est...

  • Résolution

    27 décembre 2011 ( #actualités )

    Vu que tôt ou tard Je devrais c’est normal Sous la pression sociale Éviter d’être clochard On va me dire d’être… Sérieux comme un pape Raide comme la justice Brave comme un colonel Honnête comme un marchand Précis comme une critique Vert comme un hareng...

  • Quand les rêves se déhanchent

    24 décembre 2011 ( #archives )

    Certes, celui-ci est le plus ancien poème que j'ai gardé, mais il a bien vieilli… Quand les rêves se déhanchent pour danser en fuseaux lamés sous les lampes ou se penchent des jours –ivres et affamés– Comment aimer les dimanches ou la longue absence retient...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages