Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 20:07

Stranger in the night
Le premier des trois se vantait
« Moi je suis de Pennsylvanie ! »
À l’autre bout, l’autre lui dit que,
« Pff ! moi c’est la Transylvanie ! »
Elle, au milieu, comptait les poings, ceux levés, ceux menaçants.
En paix façon Suisse.
Là, le premier se figea net, en recherche de cessez-le-feu avec l’autre.
« Pennsylvanie, Transylvanie : rien en commun…
— Sauf si… »
Alors, il lui dit, à elle, avec le menton en haut et le regard en bas :
« Et toi, dis, la fille, t’es d’où ? »
Silence.
L’autre lui bourra l’épaule et :
« Réponds donc : t’es d’où ? »
Le premier la tire à hue, l’autre à dia. 
Elle se tait.
« Elle a un secret, c’est certain ! »
Ils la re re bousculent, lui font :
« Et un jambon entre eux deux toasts, bien serré ! »
Silence derechef.
Reprise des hostilités :
« T’es qui d’où, toi ? 
— T’es rien venu de rien, toi ? »
Pause.
Car elle crie, les mains sur les tempes.
« Moi je suis Sylvaine, rien que Sylvaine, juste Sylvaine. Moi je suis Sylvaine ! 
Vous avez vos peines, vous avez vos transes, laissez-moi Sylvaine ».

Et tout s’est figé, joli monument.
Pendant que Franky chantait (lancez le lien ) :

Strangers in the night 
Two lonely people, we were strangers in the night 
Up to the moment when we said our first hello little did we know 
Love was just a glance away, a warm embracing dance away


http://www.dailymotion.com/video/xexaq0_frank-sinatra-strangers-in-the-nigh_music

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

Brigitte Fraval 15/05/2013 05:21

Je croyais que l'inspiration te faisait défaut . En fait , c'était une conspiration .
Mais qui a donc osé me retirer de ta liste de fidèles lecteurs ? Allez , zou , je me réinscris !

le babel 15/05/2013 09:55

Une conspiration ? Ah spirer seulement, moi qui joue ces jours la Dame aux Camélias ! Puis-je en être ? Merci pour tout.

emmanuelle grangé 04/05/2013 10:09

mais qu'est donc devenue la gracile albâtre repéré on fb ?

le babel 04/05/2013 12:36

C'était un accroche-coeur pour répondre à l'absence d'imagette. Ce Prud'hon se nomme "l'âme brisant les liens qui l'attachent à la terre". Le kitsch est complet du titre à l'oeuvre.

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages