Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 09:45

Du soleil.

Avec ses mains pleines de vides,

Pour en remplir les ruelles, les restants de cour,

Les façades, les places, en grandes plaques

Pour donner au danger une cuisson,

Une lourdeur à l’orage

À la lente procession des vacances,

Un cadre d’espaces, de carences d’ombres.

Du soleil.

 

Blanc sur lin, flaques de lames

Coulant le long des murs

Tournant à vide à plein régime

Avec les poussières dans le phare

Trouant la distance au salon entre

L’entre-deux des rideaux et le tapis

Tube rempli de riens

Du soleil

 

Du vide soudain partout avec

Du soleil

En dedans

Vertige vertical

Soudain il pleut

Plus un fil ne passe entre les théories de gouttes

Mises en pratique jusqu’au moindre détail

Et soudain, l’eau et le frais

Remplissent les vides, les trappes

Éclaboussés

De soleil.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages