Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 19:43

Un jour sur MySpace, j’ai mis en ligne une bluette. Je me suis fait incendier : je donnais disait-on dans le facile…

Déjà qu’importe le facile, si c’est agréable,

ensuite qui a dit que la valeur des mots se mesurait aux tonneaux des danaïdes,

et enfin, enfin…, et ta sœur ? Poil à la sueur.

C’est l’été, c’est l’heure des guinguettes, des KukaMusik, des rosés qui envoient sur la piste ceux qui tanguaient déjà assis…

Du sordide, du Zola ? On a fait des heures d’autoroute pour les oublier un peu.

C’est le moment des agendas creux, où les pas de danse importent peu, du moment que ça chavire, que ça démet les pendules à l’heure.

 

« Alors (larsen), pour les anciens et les plus jeunes (froissement dans le micro) qui n’ont pas froid aux orthèses, on y va pour une javaaaaaaa ! »

(Batterie minimale, orgue électrique, chanteuse d’âge improbable, mais ravie d’être là, et c’est ça qui importe)

 

«  Alors, nous allons entendre : ‘La java où va la vie, va ! », et on applaudit le groupe… »

 

(Odeurs de buvette : sciure, bière renversée, brasero de type volcan islandais)

 

(Le guitariste, car il y en a un, qui en plus a du savoir-faire : « un deux, un deux, un deux et trrrrrrois ! »)

 

 

Le monde a de la suite

Dans les mauvaises idées

Une fois décidées

Elles sont toutes gratuites

C'est la java des fadaises

Des idées mauvaises…

C'est la java des fadaises

Des idées mauvaises…

 

Il y a eu la massue

Il y a eu le casse-tête

Les bastos, les roquettes…

Les mandales, le jujitsu

Que des javas vacheries

Des idées mauvaises

Que des javas vacheries

Des idées mauvaises

 

Si la java se démode

Les claques restent_au top

On n’entend bien peu d’odes

Et les mots d'amour… font des flops

Trop de javas-z-en avalanches

Peu de reins contre les hanches

Trop de javas-z-en avalanches

Pour peu de reins contre les hanches

 

On aura pourtant des canaris

Pour changer des vautours

De Pékin jusqu'à Paris

Not' suite est aux mots d'amour

Aux javas, où va la vie, va !  (va !)

Là où le coeur s'apaise… va !

Aux javas, où va la vie, va ! (va !)

Là où que le coeur s'apaise…

 

Si l'monde a de la suite

Dans les mauvaises idées

Qui une fois décidées

Sont toutes gratuites

Y'a une java sans fadaise

où les petits sont à leur aise…

Y'a une java des fadaises

Qui mettent les corps à leur aise

 

Une java où va la vie, va ! (va !)

Va là où le coeur s'apaise…

une java où va la vie, va ! (va !)

Les reins bien contre les hanches

Une java où va la vie, va ! (va !)

Là où que le coeur s'apaise…

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 05/07/2011 09:22



je les trouve plutôt bien roulés, ces forains et leur java.


je me rappelle un petit garçon qui avait tout compris des notations sur son premier cahier; il disait en tournant les pages: ça c'est sable, ça c'est pas sable, ...



le babel 05/07/2011 10:05



Je les ai vus le premier, et ne leur fais pas le coup du petit oiseau blessé, c'est pas juste, tu triches ! C'est à mon tout de manger un grand chapiteau à la crème, à la petite écuyère.



Adrienne 05/07/2011 08:11



et bien, vous tenez la forme, Babel :-)


et il bien vrai que c'est dans ce grand monde "libre" du world wide net qu'on trouve le plus de censeurs...



le babel 05/07/2011 10:03



Déjà essoufflée ? après on attaque le mambo…



Jilber 03/07/2011 22:42



Pff pff... Je n'en peux plus, de cette java endiablée... Je ne sens plus mes jambes !



le babel 05/07/2011 09:59



Et en plus t'as mis du rosé sur ta voisine…Il va falloir boire dans son col !



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages