Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 22:36

« Exquis, tous ces cadavres derrière Guernica ? »

Excuses si souvent tirées au sort, tirées en plein vol.

Soudain froncent des satins sous les marquises

Les courtisans veulent courtiser, survivre en tas d’or.

Alors, ces charniers ? Ne pas gâcher la fête?

Oui, patron.

 

Séparés des mentors, les questions s’en vont seules,

Vêtues d’une nuit de désir dévêtu, hommages à louer

Comme en deuil d’un mariage de raison.

C’est une heure exquise, décor pour nos Goya.

Le quart d’heure de nos gloires, certifié Warhol :

Tonnerre exact.

 

Quel temps long derrière les façons cerclées de plomb

Déguisés en vagues alliances, pour déjouer les îles

Quelle tentation de nicher dans les modes, en masse

Un jour ici, un autre là : stratégie du plus apte.

Exhaler le mépris, désinvolte, à l’unisson.

Hurler au diapason

 

Mi rebelle mi cauchemar climatisé ?

 

Les vêtements reprennent le chemin de la peau :

« Tout le plaisir est pour moi, tu le sais, mon ami,

C’est mon heure exquise, ton tour un jour viendra :

L’écartelure de tes noblesses sonnera ton glas

Ou la naissance de ton plaisir : qui sait ? »

Exquis, tous ces cadavres au dos de Guernica…

 

La lune par dépit s’est jetée dans un étang,

Là encore les grenouilles en chœur avaient changé de bénitier.

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages