Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 18:01

 

Albrecht-Durer---A-Young-Hare.jpg

Bouquin de vieilles fables mijotées,

Avec morale pour fauves dépecés,

Il ombre entre les ombres,

Léger buisson filé composé

Sur le bord des lèvres,

Vers le pubis de la forêt,

Alentour de l'ourlet de l'orée,

Chuchotis de dolichotis

Rognant des gribouillis de broutilles.

Tout à sa garenne, le lièvre

Musarde ici, puis là, et ici

Au gré des taches tracées

À deux pinceaux pour dérouter la vue.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

hervé pizon 12/02/2012 16:26


tiens, Grand Lièvre, c'est le titre du denrier album de Murat.

le babel 12/02/2012 17:02



Oui, ce fameux conigle de nos aïeux, désormais anonyme dans son abréviation, et pourtant… 



emmanuelle grangé 31/01/2012 13:55


il m'en souvient. Ce gymnaste dépoilé en Lüneburger Heide n'en finissait pas de cuire et envahissait mon antre. Quels détals, quels plombs alignés par les enfants dans l'assiette !

le babel 01/02/2012 10:43



Poil de girolle, c'était sonnom, je crois



patrickdreux.over-blog.com 30/01/2012 19:29


connilius? le lapin et le chat en auraient des choses à se dire, mais déjà Diderot dans "les bijoux indiscrets"... chut...

le babel 30/01/2012 21:01



Ah bonsoir et merci ! je me demandais si je n'avais pas écrit ce qu'il faut pour faire fuir un lecteur. f f f f f  !


Il y a pourtant de la poésie même en ces conigles…



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages