Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:46

Il n’y a rien. Ce n’est rien. Trois fois rien.

Je n’ai rien, mais que du rien, à dire.

Un quelque chose façon chiffons,

Cendré et terne me sert de décor

Il n’y a rien. Ce n’est rien. Trois fois rien.

 

La pluie goutte crème et beige

Sueur sur le toupet des arbres

Délavés, sur les aisselles du ciel.

Je ne peux comprendre comment

Ce ciel peut s’agiter ainsi autour de

Trois quatre lambeaux de grisaille

Résistants de toute leur vapeur, nuées bis

Il n’y a rien. Ce n’est rien. Trois fois rien.

 

Sur un bras du fleuve, les péniches s’acharnent

A déloger les mouettes crémeuses, 

Girouettant dans les ombres humides

Il n’y a rien. Ce n’est rien. Trois fois rien.

 

Un quelque chose façon chiffons,

Cendré et terne s’agite au bord de la journée.

Il n’y a rien. Ce n’est rien. Trois fois rien.

 

Les placards déjà fanés ont le goût et l’odeur

Des sacs déteints et ternes au grenier

Partis croyait-on dans l’oubli des déchetteries.

Il n’y a rien. Ce n’est rien. Trois fois rien.

 

Mon front contre la vitre. Elle est froide.

Les radiateurs froncent un peu les rideaux

Plis d’ivoires avec des ombres en verre

Tout est si fade, que même le rien prend du poids

Il n’y a rien. Ce n’est rien. Trois fois rien.

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

anatole2011.over-blog.com 26/10/2012 16:20


il n'y a rien c'est vrai trois fois rien


à dire trois fois le regard traverse


la buée la pluie un paysage


comme seule une âme attentive


entraîne à sa suite l'instant volé


aux trois fois rien


 

le babel 27/10/2012 05:07



ce rien qui envahit parfois tout



emmanuelle grangé 09/10/2012 10:52


y a rien c'est rien deux crèmes

le babel 09/10/2012 17:05



avec beaucoup de noir sur la soucoupe



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages