Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 18:44

Le thème de cette année est : "la voix des poètes".
La voix des poètes ?

« Les voix des poètes », quel hémistiche !

Ça résonne, sonne, façon Lagarde et Michard

Donne à nos pains rances une tranche de lard

À nos rimailleries, un mat de pastiche.

 

Voilà pour le classique, la poésie a des allures

De femme à séduire pour la galerie

 

« Les voix des poètes », z’y va mon gars

dans ton bloc quel dégât

c’est le chant des fellaghas

qui lisent trop de mangas

 

Voilà pour l’excuse de gauche, la poésie a des allures

De laisser-passer dans la Nomenklatura

 

« Les voix des poètes » pourtant me réveillent

la nuit quand le chat brille des yeux

Les livres m’appellent à les dépasser

Après les avoir rejoints, enlacés

Dans leurs encres : quels cieux, si je criais !

 

« Les voix des poètes »…

 

« Les voix des poètes »…

 

Les voix des poètes

ramassent le sifflet quand on vous l’a coupé

Les voix des poètes

Tranchent le pain à tous les privés de souper

 

Les voix des poètes

Sèment des crocus au creux des paillassons

Les voix des poètes

Ont pour chaque harmonie une fêlure de son

 

Les voix des poètes

Les voix des poètes

Les voix des poètes

 

 

Il y a des ombres de mars venues en giboulées

Suivre la courbe émue des vertèbres de Vénus

Dans les voix des poètes

 

Il y a des toasts grillés d'un côté à la cheminée

Quand la peau par le feu se laisse parcheminer

Par les voix des poètes

 

Les dernières châtaignes y claquettent en chœur

Avec le sapin clair qui brûlera jusqu’au cœur

Dans les voix des poètes

 

La guimauve tire des fils de foraine endormie

Se foutant pas mal de toutes les eurythmies

Dans les voix des poètes

 

On voit percer l’abcès du jour, soleil de pus

Dans les plaies de la nuit qui n’en peut plus

Dans les voix des poètes

 

Alors, j’écouterai encore les voix méprisées

Par la gente cocktailant en salons lambrissés :

Les voix des poètes…

 

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans actualités
commenter cet article

commentaires

patrickdreux 16/03/2013 20:36


les giboulées de mars nous envoient dans les jambes des lièvres, des chevreuils, et des boules de neige... et des poèmes qui bourgeonnent

le babel 16/03/2013 23:45



et tous les styles en averses



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages