Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 04:58

pastels-Luc-Bersauter.jpg

(image de Luc Bersauter http://www.bersauter.com/)

Les bandeaux à sourates, mantras des angoisses
Les cantilènes de la célébration, les psautiers
Posent un par un dans la poussière des greniers.
Les calicots des processions de nos paroisses
Devant le trône des saisons, ils défilent, passent

Au rythme des foules changeant de drapeaux
Sans jamais changer de problèmes, en troupeaux
Les Panthéons perdent noms, et carapaces
Ne restent que les souvenirs de leurs anges
Mais depuis demain, déjà, sans trêve
À même les arbres, les lichens, la terre.
Ces anges tout en doux brocarts de rêve
Ont mordu jusqu’à la sève chaque pierre
Ont sucé la moelle de chaque torchis
Tant l’avenir est sérieux : 
Le goût de l’anarchie,
Sur terre comme aux cieux.

Enfin la chair sera Verbe.
Dans les temples déserts
Pousseront des herbes.
Et de mes yeux de chair,
Je verrai
Descendre,
Enivré
Et tendre,
Ce soir
Empli
D’espoirs,
De vie,
En
Fruits,
En
Paix :
Nul
Bruit.

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 02/11/2012 18:42


de poussière en sédiments, un stalactite psautier


il faut aller voir en meilleure définition la photo de Luc Bersauter, suivre le lien indiqué par babel

le babel 02/11/2012 19:56



n'oublions jamais, mais tu en parle sans cesse


Le goût de l’anarchie,


sur la terre comme aux cieux



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages