Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 08:03

Ces jours-ci la nuit est fragile

Époumonée

Papier de soie

Le moindre clou de lumière

Le vert d’une diode

La déchire

Pourtant il faudrait

Bien accrocher la lune

On a le temps !

 

Idem, les ombres n’ont rien d’immense

À leur nadir

Vagues en flou

Dentelées des halos des villes

Aurores jamais boréales

Élimées

Pourtant un général du soir voudra

Y accrocher ses étoiles

Ça attendra regarde !

 

Sous l’écran sombre le plus géant

Toile de fond

Une luciole rouge

D’après le temps des vers luisants

La mise en veille

Reflets moirés :

Rien n’accroche le regard

Il y a de la place !

 

Un chien aboie au reste de la lune

Os à ronger

Supplice de Tantale

Il emportera avec lui son reflet

Chiffon dans la gueule

Trophée dans son panier :

L’or du réverbère

L’attend chaque soir

 

Nu, le ciel trouvera quand même

Dans les lustres

De quoi tapisser son terrier

Décorations de guerre et souvenirs

Napperons brodés, mappemonde tachée

Que le vent fait tourner

Manège dans la nuit.

Mais je m’égare…

 

Le ciel lui s’est endormi satisfait

Bien plus tard

Au sein de la plus belle étoile

Un peu bleu, ronflant de criquets

La braise d’une cigarette

Aréole son gourbi

Il aura toujours des parfums lourds

Pour passer ses nuits.

Pas de souci.

On a le temps.

Ça attendra : regarde :

Il y a plein de place sur les places,

Cette nuit.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans principes
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 11/08/2012 08:43


nyctalope

le babel 11/08/2012 09:35



et myope ! Merci.



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages