Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 01:41

Durer dans une grisaille taiseuse,

Fonds de pièces à demi hors champ

L'ombre, que la liseuse perce, cercle

Le courrier, le journal, les lunettes.

La Terra incognita a été découverte.

Rehisser les voiles ? Pourquoi ?

Craquant de nos haubans fatigués,

Ricocher au hasard des archipels ?

Un jour, la coquille finira

Oubliée sur un corail de trop.

Même intimes, on reste seul en soi

Unique locataire de cette peau

Reclus à ressentir nos jours.

Du bout des souvenirs,

Les forêts et les déserts sont balisés

Le corps grince avec les ressorts du sofa,

Se coince comme la porte de la cuisine

Comment bat le coeur au fil des années ?

Avec la loi de Newton qui fait tomber

La chair comme automnes,

Les serments sont amidonnés

Dans l'armoire cirée, à l'abri

Dans une odeur de brocante.

Un coussin brodé, une carte criarde,

Un livre soigneusement corné

Le temps de réserve s'amenuise,

Tout le je est déjà dit ou presque

Les mots ont tant juré et parjuré

Dans les colonnes des journaux :

Qu’ainsi les vieux amants vont

Deux par seul silencieux. 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

anatole2011.over-blog.com 07/11/2011 14:41



le temps de réserve s'amenuise


tout le je est déjà dit ou presque


j'aime tout



le babel 07/11/2011 20:46



Bienvenue au Club, http://youtu.be/eCJYfy7XH3E…



hervé pizon 29/10/2011 14:43



j'arrive au beau milieu de ces commentaires amicaux, la contagion me gagne, et j'en perds mon latin à commenter.



le babel 29/10/2011 17:34



De fait, tu arrives à pas d'heure, de fait cela me rappelle la table près du bar, où en poussant un habitués de plus prend place, et continue la fois dernière…



fragon 29/10/2011 11:32



Emanuelle provoque en moi un grand sourire apaisant :) optimisme contagieux.



le babel 29/10/2011 13:56



Comment, de - je cite - "l'optimisme" ? mais c'est pour moi la fin d'un monde et le début d'un autre, optime videndum…ce serait si nouveau, étrange…



emmanuelle grangé 29/10/2011 10:05



si nous étions encore une bande jeune rebondissante, je proposerais bien une dégustation à l'aveugle, je reconnaîtrais par coeur l'un et chacun au chantournement de sa pensée



le babel 29/10/2011 13:54



La crû nous le suarions, mais le millésime ?



fragon 28/10/2011 15:04



Qui sait vraiment ce que pensent les vieux...



le babel 29/10/2011 01:00



Eux même souvent ne le savent pas, ils pensent ayant dérivé au fil des ans plus loin que la pensée



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages