Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 12:04

Trop neuves les peurs avouent

L'assassinat du passé :

Ses bals et ses rendez-vous

Ont fini de jacasser…

 

Les voluptés des printemps

Divorceront de l'hiver :

Les fêtes rares et leurs airs,

Nus ne gardent pas d'amant

 

Des jours bleu-gris se dévouent,

Flammes et soldats chantants,

Demain se met au garde-à-vous :

 

Janvier ne peut rien glacer

D’un rosier crachant en l'air

Une fleur matelassée.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par lebabel.over-blog.com - dans principes
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 02/01/2011 12:59



cette dent d'ours ou de lait ou de neige éternelle ou... se souffle entre les lèvres, et si j'avais un peu de matériel enregistreur, tu l'entendrais



le babel 02/01/2011 15:32



C'est aussi une fève, une anagramme et colégramme, encéphalogramme et jolie dame



François Laur 01/01/2011 12:24



Tu serais maison d’après l’if, maison d’accueil qui prodigue l’oubli. Là commence la vie lavée de sa saveur mortelle quand le coq faisan de Colchide, son bleu ciel disparu, ne va plus
guère au gagnage dès l’aube ; et ton pain se dore au fournil : le bois blanc du bouleau y laisse tellement peu de cendres qu’on en ferait torches nuptiales ou support d’écriture
gardant, bientôt ruinée, sa forme.  L’eût-on pris pour l’axe cosmique, eût-il servi de verges à cingler, il n’en enflammerait pas moins l’énigme d’être de ce monde où la lumière est parabole
de chair offerte avec caresses à corps perdus.





 


 


 



le babel 01/01/2011 17:56



Et sous la croute auréolée du pain, des collines de neiges, aréoles autour des graines, donnent aux agapes des petits seins de table...



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages