Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 23:33

Les pales du ventilateur endormies

Sont les horloges d’un éternel présent :

Tout vient se résumer dans l’instant.

Les machettes aériennes sont à l’arrêt,

Silencieuses. Sans danger. Élytres figés.

Les anges peuvent passer sans être tranchés :

Une plume, cependant, hésite à tomber ;

Elle sera flocon quand l’instant sera durée,

Quand le silence lentement ébréché, fissuré

Par les dés jaillissant du cornet dans un rire,

Donnera ou non un avenir aux passades.

Au-dessus du long caïman marqué de culots

Verni où croupissent les ivresses, les serments,

Les ardoises, les rendez-vous : tout l’écho

Reléguant le désormais au bagne lointain

Des amnésies poudrées comme vieux cheveux

Encadrant quelques non-dits, dans la tiédeur

De l’immobile toujours futur permanent.

Les pales du ventilateur endormies

Sont les horloges de l’éternel présent :

Tout vient se résumer dans l’instant.

Les machettes aériennes sont…

 

(Ad libitum)

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans de vous à moi
commenter cet article

commentaires

patrickdreux.over-blog.com 26/02/2012 13:53


La castration des anges?

le babel 26/02/2012 15:44



Un grand mystère, depuis le Concile de Trente, est résolu…



le babel 24/02/2012 01:28


version finalisée sur https://www.facebook.com/pages/le-concierge-de-babel/209391375764181, nouveau titre : Accusé-Réception du sexe des anges

emmanuelle grangé 22/02/2012 08:49


radiographie d'un diaphragme

le babel 22/02/2012 10:11



J'ai manqué d'audace, pas osé. Le titre exact de ce texte était :"La fin du sexe des anges". À bien y penser, je devrais conserver l'audace avec les
vers, en mes cartons. 



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages