Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 10:13

(Merci à mes relectrices…)

 

 

Commencez en anacrouse,

Chantez comme des farlouses,

Gazouillez sur du rythme an’ blues :

C’est la meilleure des piquouses,

Pour l’année deux mille douze.

 

Avec Amy Winehouse

Dans leur céleste penthouse

Jimmy Joplin et happy fews

Font voir aux anges leurs blue sweet shoes,

Cette année deux mille douze.

 

En distillant nos arbouses

En le couvrant de bagouses

On en fera une Andalouse

Chantant comme une grouse

De cet an deux mille douze.

 

On bâfrera des talmouses,

On revendra nos bagouses,

On courra après le flouze :

La crise donnera du bon blues

À l’année deux mille douze.

 

Y aura toujours des barbouzes

Jactant dans leur toungouze.

Et toujours sur la pelouse,

La rosée et ses perlouzes,

Cette année deux mille douze.

 

On reverra des épouses,

 

Bichonnées façon tantouzes

Inquiètes trop souvent jalouses,

Soupçonneuses de partouzes,

En cet an deux mille douze.

 

De Napoli à Toulouse

Et de Toulon à Naplouse

Embarqués tel la Pérouse

On voudrait de vraies news

Tout le long de deux mille douze.

 

Car des puanteurs, vraies bouses

Consignées dans des in-douze,

Colleront comme ventouses

Aux CV que nos élus cousent

Pour l’année deux mille douze.

 

Au Macumba de Mulhouse

On guinchera sur de la house

L’an neuf colle du baby blues

À ceux qui triment en blouse

Même en deux mille douze.

 

Des coups de Jarnac en pochouse

Donneront du goût à nos loose.

Faudra bien qu’on en découse

Avec ceux qui nous blousent

En cet an deux mille douze.

 

 

En cet an deux mille douze.

En cet an deux mille douze.

(ad libitum)

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel - dans actualités
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 29/12/2011 10:57


Délassera-t-on les shoes ?

le babel 29/12/2011 11:17



il nous faudrait en ce cas cette variante :


Avec Amy
Winehouse


Dans leur céleste penthouse


Jimmy Joplin et happy fews


Délaceront leurs blue sweet shoes,


Cette année deux mille douze.



Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages