Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 03:45

On le disait fort comme un chêne,

Qui aurait un fils en bois précieux.

Un prince, un roi, pour la forêt Reine,

Et des branches pour tamiser les cieux.

 

On cause, on cause, pendant ce temps ça vit

Sous les feuilles mortes,

Les mues sont dévorées sans aucun préavis.

 

Avec son rejeton, ils allaient en forêt

Comme des marins aux Amériques.

Eux trois partageaient des secrets

Comme seul l’amour en fabrique.

 

Un jour l’enfant n’est plus ressorti

De leur boisée, de leur complice.

Le chêne est devenu une ortie,

Une ombre dans une pelisse

 

Écoutez bien le vent, comme il vient de fraîchir

En sortant de l’orée :

C’est pareil à un caveau qu’on viendrait d’ouvrir

 

Il affûta ses lames au soir venu

Chaque jour, il vole un fils à la voleuse

Un arbre abattu, pour son fils perdu

Il aimerait tant que pleure la gueuse.

 

Plus il brise son dos en sa croisade

Plus il donne d’air et de force au bois.

Il trace son deuil dans une colonnade

Lui offrant des allées de premier choix.

 

Vous sentez comme le jour s’apprête à déguerpir ?

Il faut que la nuit sorte

Pour que les rêves sages puissent s’assoupir.

 

Dans le dernier tronc qu’il coupera

On lui creusera une bien belle bière.

Sous les bosquets, plus tard, on ira

S’allonger un peu sur sa large pierre.

 

N’allez pas chercher de morale ici

Il a eu ce qu’il voulait, la forêt aussi.

Et les amoureux n’ont jamais grand souci

Du banc, du moment qu’ils sont bien assis.

 

Certains bonheurs ne sont que des proies, d’autres non.

Mon chat m’en rapporte ;

Très fier de les avoir attrapés d’un seul bond.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages