Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 00:26

Il y a des tas de mots, pour des tas d’usages.

 

Certains écrivent des volumes sur des instincts de conservation, nourris aux hormones, cachés sous la nécessité, là où d’autres inondent des pages de poèmes d’amour.

 

Certains rédigent tranquillement des rapports de dissections exposant les conséquences des impacts sociaux, économiques et financiers, d’une rencontre heureuse, là où d’autres inondent des pages de poèmes d’amour.

 

Certains mobilisent un rayonnage de bibliothèque sur la compréhension des sentiments agitant leurs mondes avec des mots en « isme » et en « ose » à s’en crever le cerveau, là où d’autres inondent des pages de poèmes d’amour.

 

Certains cataloguent, annotent, commentent avec soin tous les livres où d’autres ont inondé et inondent encore des pages de poèmes d’amour.

 

Et pendant ce temps-là, sans rien dire, sans rien écrire, il y en a encore plus qui s’aiment, un peu, beaucoup, et cetera.

 

 

Il y a plus d’amours à vivre qu’il y a de mots pour les dire.

Il y a des tas de mots,
mais sans espace ni temps où les cueillir,
sans silence où les poser : à quoi bon ?

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages