Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 12:02

Puisque tout devra se taire

Quand les horloges régneront

En prenant un dernier verre

Avant de passer au salon

 

Ce sera l’heure des liqueurs

On parlera des problèmes

En savourant notre bonheur

Que ce soit toujours les mêmes

 

Nos réponses font un fleuve

Où s’est noyé le jour qui vient

Les pauvres font ce qu’ils peuvent

Mais sans y pouvoir jamais rien

 

La Saône pour embarrasser

Le Rhône s’en va tranquille

Provinciale encrassée

Goûter l’air de Neuville

 

Nous serons là, vers la porte

Contents de cette belle nuit

Vivants en natures mortes

Le salut à la main, et puis.

 

Quittant la place de l’église

Avec ses ombres bien rangées

Nous prierons pour que se disent,

Ailleurs, les mots des étrangers.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages