Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 00:47

Demain — encore lui ce jour qui n’est que prévu —

Demain viendra poser son ongle sur le revers d’une rose

Ainsi qu’un brin de gel brûle un bourgeon parce que

L’amour de l’hiver pour l’arbre n’attend pas demain

 

Quand il viendra ce demain, ce sera comme un aujourd’hui,

Aujourd’hui c’est cette porte permanente qui s’impose

Pour compter les jours, insensible à d’autre cadence

Autour de celui qui avance, l’encadrant, jamais franchie

 

Mais

Une fois peut-être les jours caresseront jusqu’aux reflets

Esquissant des carpes au rebord de la moindre babiole

 

Cette fois-là

Les deux crépuscules seront à l’heure, dans le tempo.

Dans la nuit, la pendule se perdra à broder un ourlet

De rythme impassible, en métronome du silence.

Les lys affaissés en parfums clairs sur le frais du soir

Un pétale de tulipe fané jouera au soleil tombant sur le tapis

La pluie de l’après-midi aura lézardé la poussière

Les villes inspireront des voitures et cracheront ces gaz

Ornant les lumières de teintes acides, inattendues.

Chaque petit détail semblera, pour un moment, placé

 

Tout à l’arrêt

Là, bien comme il faut, loin des méandres du temps.

Sans souci du bien, ni du mal, ni de durée, ni du reste.

Uniquement parce que nous aurons chacun revêtu

Les yeux de l’autre emmitouflés au plus profond du regard,

Et que seul régnera l’instant : qu’importe l’avant, l’après !

Quelque part vers l’âme ou le cœur, qu’importe : plus au fond

Les yeux sans impudeur accoudés au regard de l’autre

Ici, nous dégustons, en silence, le simple fait de s’aimer.

 

Puis d’une inspiration, le corps se contractant, la pendule

Repartira au son d’un « Qu’est-ce qu’on fait ? »

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

md 22/09/2016 13:56

immobiles atomes
"...c'est ici la demeure..."
md

l e b A b e l 22/09/2016 15:57

Immobile le moteur de chaque atome si mobile, sans doute en lui tout demeure.
merci.

Emmanuelle Grangé 12/09/2016 09:14

je savais, je savais hier ma réjouissance à te lire ce matin

l e b A b e l 12/09/2016 10:27

Merci…

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages