Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 15:08
Accusé-Réception du Noir

Un drapeau sur fond de nuit,

comme un Soulages naturel,

s’agite au désir du hasard.

 

Une ligne de khôl que je suis

où la sueur perle du sel,

tapisse le nid d’un regard.

 

Ni par puissance ni par force

 

Un corps en ombres chinoises,

Vénus dans le cercle de Phœbé,

passe du charbon à la suie

 

Sous la pluie les toits d’ardoises,

recouverts de nuages plombés

écaillent la peau de l’ennui

 

Ni par puissance ni par force

 

L’ébène même est colorée,

par les traces dans la cire,

ombres des baisers qu’on essuie.

 

Blason du soir à redorer

cherche étoiles et planètes

désespérément écrire

qui transmettra.

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

OBERSON 06/10/2016 13:01

Merci Babel. Ces textes sont magnifiques.

l e b A b e l 06/10/2016 15:26

Merci. Ces A.R du noir, rouge, bleu, violet, vert et blanc me sont chers.

emmanuelle grangé 09/08/2016 08:55

beau comme l'ennui patient !
c'est un sans titre ? ou " 324 x 362 cm" ?
aller à rodez un beau jour

l e b A b e l 09/08/2016 18:35

Soulages ne donne jamais de titre…Et Rodez, je le verrai peut-être. J'ai le travail de Soulage à Lyon, à Paris. Je veux voir ses vitraux un jour…

dreux patrick 08/08/2016 16:51

entre texte et texture cette miniature est vraiment superbe!!

l e b A b e l 08/08/2016 20:53

Merci. Une version un peu différente a été publiée avec d'autres Monichromes dans un numéro du Testament.

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages