Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 15:15

Cœur qui sonne devient statue
Bouche qui raisonne les bienvenues
Rien en moi ne s’étonne jamais plus
Lent et stoppé autant que le marbre nu

C’est le monument aux pas-morts
Aux caresses, à la vie et à l’amour

Je suis un corps invertébré
Vidé de moi de ton écho
Quelle erreur de me célébrer
Dans les gestes, et dans tes mots

C’est le monument aux pas-morts
Aux caresses, à la vie et à l’amour

Et les sirènes d’Hollywood
Larguent les amarres des baisers
Une voix off murmure : « coupez »
En tranches l’amour est un fast-food

C’est le monument aux pas-morts
Aux caresses, à la vie et à l’amour

Cliché : des pigeons volent tranquilles
Ignorant mes élans négligés
Dans les souvenirs érigés
Loin de la tendresse subtile

C’est le monument aux pas-morts
Aux caresses, à la vie et à l’amour

Le parc et ses bancs sont des obus
Les amours de marbres vivent-ils encor ?
Cœur qui raisonne devient statue
Loin de la tendresse subtile

Je veux le monument aux pas-morts
Aux ca
resses, à la vie et à l’amour

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Renee 04/09/2015 16:21

très joli poème pour ce coeur qui ne bat il ne sait plus pourquoi. Bisesssssssssss

l e b A b e l 05/09/2015 09:07

Nous ne pouvons tenir le vent en laisse. Merci d'être passé

Nicolas Urvoy 04/09/2015 16:01

Oh pessimisme quand tu nous tiens...

La chaleur jamais ne cesse. ;-)

l e b A b e l 05/09/2015 09:07

le gel lui aussi dure.

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages