Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 18:31
Gogyōka de Fontaines de Vaucluse

Dans l’eau mi-jade mi-émeraude, l’ombre étend sa chevelure rousse
Les aubes du moulin transpirent et poussent des soupirs de mousse
La pierre, du chemin aux façades, fait front et refuse l’assaut du soleil
Les badauds préfèrent le vif des affiches, évitant les sentiers vermeils
Qu’elle est malgré tout belle la fontaine où Pétrarque a puisé ses vers

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 03/08/2015 08:30

allez, chiche, go !

l e b A b e l 03/08/2015 09:39

je t'envoie une proposition de mode d'emploi !

emmanuelle grangé 02/08/2015 09:23

décidément, ce genre te sied ; il pourrait même être distillé à quatre mains, non ?
sans la photographie imposante, aurais-je mieux vu ? c'est possible...

l e b A b e l 02/08/2015 21:36

Excellente idée ! Oui ! Faisons le à quatre mains !

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages