Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 00:04

Quelque chose pour défier l’indifférence

 

(Chacun de nous a le goût des rêves 

Auxquels il renonce en les offrant à la criée)

 

Quelque chose pour étonner les habitudes

 

(Toutes les toiles cirées de nos agendas

Se gardent de l’éclat du neuf qu’ont les linceuls)

 

Un objet d’étonnement sacré ou pas

 

(Fiers Sicambres prêts à brûler nos idoles

Pour que paraisse un dieu digne de tutoiement)

 

Un miracle à sa façon, ou un monstre de foire

 

(Ah ! Exhiber ces plaies qui forcent l’admiration

Pour en exsuder toute l’indignation)

 

Avec le sérieux du besoin d’être un je

Avec l’application de ne pas être n’importe qui

Même pour quelques-uns lointains

Quelque chose, on écrit quelque chose

Qui n’est que le support de l’hypothèse

Du portait désiré de soi, du désossage du néant

Où passer comme le marcher sur-la sente

Et cette fois qu’importe où il mène

Que fait cette ligne droite dans le gribouillage ordinaire ? 

On dit, et merveille on existe.

On attend la réponse et malheur

On a déjà cessé d’exister alentour.

Alors, on écrit encore et encore

Pour connaître à nouveau ce vieux désir

D’exister. Et durant ce temps, nos yeux se fanent.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 03/06/2015 10:27

qu'écrit-on sinon presque tous les jours ?

l e b A b e l 03/06/2015 11:49

"qu'écrit-on sinon presque tous les jours ?"
Presque mon reflet comme le cadre hors-champ du bord de la flaque des jours plue d'une averse en fontaine d'un rien, capable de rien, venu de nulle part y demeurant sans mobile, et ne menant pas plus loin que lui-même.
Quelle est cette incongruité d'exister plutôt que de demeurer anéanti, et qui de plus se veut parler, danser, peindre : reflet reflétant l'incohérence du néant face à une ombre venue d'au-delà de lui ?

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages