Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 07:52

 

Sur le mur un portait d’Andy Warhol

rince les dents jaunes de la guerre et de l’enfer. 

Au fond de mon bol

de café, je cherche que faire. 

 

Tirer les rideaux  ? Ouvrir le jour

en laissant entrer les artistes  :

« Monsieur le comte matin sur cour

et son vélomoteur triste »

 

Le soleil ôte son faux col

de fumées. Quoi  ? La terre

Soupire et se rendort,

exalte ses seins trop lourds

 

de villes et de longues listes

d’attente. Tout est bien trop là pour

cette fois. Rien n’est à faire,

Puisque le désir est mort.

 

Un journal l’a répété à mille exemplaires

Aux arbres ayant produit mille feuilles 

Aux cours de milles journées du même type

Aux mille personnes bégayées dans le même métro.

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 10/11/2014 10:05

vu un ginkgo biloba cette nuit ou ailleurs

l e b A b e l 11/11/2014 08:20

Le ginkgo biloba, qui dit-on, est une arme contre la sénilité. Mille feuilles de ginkgo valent-elles le poids d'un seul mauvais souvenir ? Faut-il oublier que tout a déjà été dit ?

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages