Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 07:55

 

Le pasteur plus bas sur la grand-route

A resserré d’une main son col

Petite marque à la plume noire

Corneille sur la bible des carrés verts

débraillée pleine de déliés au vent

 

Le pasteur tout droit est resté debout

A resserré d’une main son col

Patte de phalène signant son couchant

Aleph enluminé en plein vélin sable

Tige éclaboussée de ce qui perle au soir

Du cri des fleurs

Ce que l’étang de Thau laisse à l’été

Du cri des fleurs

Tombant en comètes et pétales de pluie

Sur le pasteur retenant son col.

 

Alors la nuit a refermé le livre

d'Aleph à Thau

Tout était dit

Du cri des fleurs

 

 

Made in Arbo 3 : Aleph étang de Thau

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Jean-Marc 21/08/2014 01:30

Je suis passé à Sète, cet été, sans savoir qu'existait cet étang de Thau. Je ne sais pas pourquoi non plus, ce texte m'apaise

l e b A b e l 21/08/2014 21:10

Ah enfin ! Tant de gens "pensent" devant un poème, alors que pour la pensée, il y a l'essai, le pamphlet, l'étude, la monographie et que sais-je encore ! Non, je veux vous faire ressentir ressentir je ne sais même pas quoi ! comme vous, Jean-Marc avez ressenti l'apaisement, "sans savoir pourquoi", donc sans y penser.
Les poèmes sont des instants re-créatifs.

dreux patrick 30/07/2014 11:29

quelle délicatesse! un texte qui est à la fois pictural sans que les mots s'y perdent, beauté redoublée

l e b A b e l 31/07/2014 09:14

Nous avons simplement à ressentir les choses et l'entre-deux des choses à voix haute et intelligible.

dreux patrick 30/07/2014 20:50

la beauté de tes mots de lave

l e b A b e l 30/07/2014 12:56

merci. Quelle beauté dans l'été délavé !

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages