Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 06:40

Sur une lune, on me l’a dit et redit, 

les cracheurs de feux follets 

masquent l’odeur des scieries

sous le balancement blanchâtre 

des sapins alourdis par la pluie. 

 

On n’y voit rien, tellement c’est bien fait

 

Dans chaque ornière où feuilles

et brindilles vont pourrissant, 

dans l’eau sale, accrochée 

aux traces de roues, aux souches, 

leur odeur de kerdane est à l’affût. 

 

On n’en sait rien, tellement c’est bien fait

 

Comme ici, hommes et femmes, 

dans l’entrée soudain trop étroite,

alors bouquets, étoles, et coupes 

de cristal, piétinés, mélangent

leurs reflets épars au marbre. 

 

On n’y voit rien, tellement c’est bien fait

 

Le monde est beau  : calme, 

rangé, plat, sucré et vide. 

le charme des émeutes se

cadence au rythme des styles

dans l’harmonie prévisionnelle. 

 

On n’en sait rien, tellement c’est bien fait

 

L’ennui se cache sans crever l’écran. 

Treize heures dix. Un poisson-chat

traverse le plasma interrompt les infos. 

La bruine apprend la pudeur, revêt

les chemins traversés de boue jaune. 

 

On n’y voit rien, tellement c’est bien fait

 

Cathodiques, sages, au soleil

des gens tombent dans la neige. 

La tendresse fourbue des vestiaires

rejaillit sur la facture du soleil.

À l’assaut de la sueur, nous devons vivre.

 

On n’en sait rien, tellement c’est bien fait

 

Les satellites sont en feu et pleuvent en anis

étoilé comme un maréchal télévisé.

La fête est figée dans le gras de nos viandes.

Les chemins de traverse montent comme des aveux

après des années de silence au fond du placard

 

On n’en pense rien, tellement c’est bien fait

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

emmanuelle grangé 02/03/2014 11:54

d'un Anschluss l'autre

l e b A b e l 02/03/2014 12:37

Bis repetita ne me placet pas du tout. Mon Épousée a fait le même constat que toi, hier soi, se demander si les reporters auraient filmé en Pologne ensuite.

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages