Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 11:27

 

 

Écoute ici les feuilles crissent

Comme les herbes feulaient devant toi

Dans le demi-jour de novembre.

 

C’est le chant du cours d’eau

De ton courant

 

Entends ici les gouttes glissent

Comme sur l’eau le train de bois

En reflets copeaux de gingembre.

 

C’est un souvenir sur ta peau

Le poids des ans

 

Ne touche à rien, tout se lambrisse

Comme des glaçons autour de la joie

En insectes pris dans l’ambre

 

C’est bientôt l’heure du repos

Calmement

 

Tu peux si tu veux changer d’épices

Comme on maquille sa voix

Lorsqu’un dol nous démembre

 

Tu sens déjà monter dans tes os

Les derniers chants

 

Alors, le dos calé près du chaud

Alors, les regards fermés plus tôt

Pour cause de nuit, pour cause de froid

Pour cause que c’est comme ça

Que tu as passé l’âge d’expliquer.

 

Ici, en silence, écoute monter

Les vagues blanches immobiles

En pierres lisses, un revif de ta jeunesse :

La fin.

 

Partager cet article

Repost 0
rédigé par le babel
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • Vitrine d'un atelier de textures - l e b A b e l
  • : Nos vies ont gardé de belles formes : Il faut le dire.
  • Contact

  • le babel
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer
  • ou bien ces pages parlent pour moi, ou bien je dois recommencer

Recherche

Pages